Avatar

Publié le par Marguerite

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/64/43/65/19211318.jpg Avatar de James Cameron. Whaouh ! Marguerite en a pris plein les yeux ! Et elle veut son ikran !
À peine sorti de la salle, on n'a qu'une envie : y retourner ! 
Marguerite a compris la métaphore : c'est un film sur le cinéma. La planète Pandora, les Na'vi, c'est le cinéma, c'est-à-dire les spectateurs, en mieux. La preuve, Jake, sur terre, est handicapé, mais lorsqu'il vit sous sa forme d'avatar, il peut marcher. Exactement comme le spectateur, qui, dans la vraie vie, a une existence banale (voire qu'il n'aime pas). Lorsqu'il va au cinéma, il s'identifie au héros du film où il a une existence extraordinaire. Lorsque Jake se réveille, il n'a qu'une envie, retourner sur Pandora sous la forme de son avatar. Lorsque le spectateur sort du cinéma, il n'a qu'une envie, y retourner ! 

Sinon, ça fait du bien de voir un film américain anti-militariste et anti-colonisateur ou même juste un personnage de gentil qui fume. 

Commenter cet article