Le Zango

Publié le par Marguerite

http://news.goosta.com/wp-content/uploads/2009/10/le-zango.png Le ZangoLe principe : mélanger dans la même assiette des saveurs du monde entier pour le plus grand bonheur de nos papilles. C'est avant tout un resto sur le thème du voyage : expos photos (temporaires) de pays exotiques, musique d'ailleurs dans les toilettes (super déco), étagères remplies de guides du routard et autres, des magazines Géo, etc. Ambiance roots, mais travaillée quand même. 

Deux restos : un à Denfert, l'autre aux Halles. Celui de Denfert est plus petit, donc peut-être plus intime. Celui des Halles, beaucoup plus grand, idéal pour des tablées d'anniversaire, donc sûrement moins intime, même s'il y a plus d'ambiance (serveurs marrants), mais assez bruyante, le soir, il faut bien dire. Dans les deux cas, il ne faut pas être trop pressé de recevoir sa commande. Mais quand on y est, on a juste envie de s'éterniser tellement on s'y sent bien. 
La carte : plein de formules. De la plus simple, une assiette de 3 zatazés + 1 verre de vin (11,50 €), à la plus copieuse, apéro + entrée + plat + dessert (ça doit faire dans les 27 €). Sinon les plats tournent entre 13 et 18 €. À vérifier sur le site. Les zatazés sont comme des mezze ou tapas : houmous, tzatziki, beignets de crevette, jambon serrano, bricks de brebis, brochettes... L'avantage, c'est que ça peut être quelques portions à partager pour l'apéro, ou une entrée, ou même carrément un plat si on en prend cinq pour soi tout seul. 
Le côté sympa en plus : les salons. Un petit à Denfert, deux ou trois aux Halles. Ou comment se retrouver à plusieurs (de cinq à douze) autour d'une table basse. Très convivial et ça change de la configuration resto. 
Les vins : plein de spécialités du monde. Conseil : les vins du Chili, d'Argentine et d'Afrique du Sud sont assez réputés. Autre avantage : certains vins sont vendus à la ficelle (précisé sur la carte). C'est-à-dire que l'on commande une bouteille, mais, si on ne la finit pas, on ne paye que ce que l'on en a bu. 
Et puis il y a aussi les spécialités et les grandes assiettes. Tout est bon ! Marguerite recommande l'incontournable assiette Marco Polo, on n'est jamais déçu. Pour les desserts : tout le monde fond pour la brioche poêlée façon pain perdu. 
Pour la fin du repas, on trouvera pas mal de digestifs, mais aussi un vrai très bon thé à la menthe. Et une sacrée Route du rhum : cinq shots de rhums arrangés différents... http://image-restaurant.linternaute.com/image/300/5734.jpg
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article