Mammuth

Publié le par Marguerite

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/74/18/84/19296611.jpgMammuth de Gustave Kervern et Benoît Delépine. 

Petit ovni dans le paysage audiovisuel français. 

Depardieu porte les cheveux longs, moitié Mickey Rourke dans The Wrestler, moitié cocker dont les oreilles traînent jusque par terre. 

Mammuth, s'il tient son nom de sa moto rétro, est surtout un homme des cavernes qui découvre la civilisation après quarante années de travail. Comme une renaissance. Le travail maintiendrait-il l'homme dans une caverne, en ferait-il un arriéré ? Selon les réalisateurs, il le maintient en arrière, l'empêche visiblement d'avancer. 

Marguerite applaudit Hugues Poulain. Ce chef op' a concocté une photographie proprement magique, moitié rétro, moitié saturée. Un petit goût de Super 8. http://www.motomag.com/local/cache-vignettes/L250xH188/0Moto_Depardieu_-Adjani_get-aspx-ba002.jpg

Isabelle Adjani (est-il besoin de le dire ? - Oui, oui, il faut le dire !) est d'une beauté étourdissante. 

Un petit film qu'on a envie de lire comme une parabole. Un bonbon acidulé à laisser fondre sur la langue, lentement. 

La réplique qui tue sur l'idée de la retraite, de la part d'un forain, indépendant de l'administration : "Je t'ai payé. Je vais pas te payer deux fois." Eh non. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article